La communauté de l’Iran est composée de différentes éthnies et religions qui ensemble habitent dans ce pays pendant l’histoire et chacune a son effet sur la culture et l’identité iranienne. Pour cette raison, les ethnies iraniennes sont les parties intégrantes de la communauté iranienne.

L’une des ethnies les plus importantes de l’Iran sont les arméniens. Les arméniens de l’Iran qui ont bien conservé leur culture et leur langue du passé, sont une petite partie des arméniens du monde. Mais aujourd’hui, ils sont une partie du peuple iranien.

 

L’immigration des arméniens

L’Arménie était une partie du territoire iranien pendant différentes périodes antiques. Par exemple, à l’époque de Darius achéménide, ils étaient de grands propriétaires. A l’époque des Sassanides et des Parthes, il y avait des guerres entre l’Iran et le Rome antique pour l’Arménie, ce qui montre l’importance de ce pays pour les grands empires de l’antiquité. Bien sûr, pendant l’histoire, une partie des arméniens ont immigré aux différentes régions de l’Iran. Par exemple, avant l’entrée de l’Islam en Iran, et au moment de Shapour (ii), le roi sassanide, des cents milles arméniens ont immigré en Iran et ont été installé en Khuzistan et au sud-ouest. Pendant les époques après-islamique et particulièrement à l’époque des Safavides, beaucoup des arméniens qui habitaient au nord-ouest de l’Iran, ont immigré à l’Ispahan.  

 

Lieu de vie des arméniens en Iran

Les arméniens sont le plus grand groupe des chrétiens en Iran. Ils habitent aux différentes villes et ont fondé des quartiers arméniens. Actuellement, les arméniens de l’Iran habitent à Téhéran, Tabriz, Ourmia, Qazvin, Abadan, Machhad, Hamedan et Ispahan. Ils s’occupent de leurs activités éducatives, économiques, culturelle et sociales.

Selon les dernières statistiques, la population des arméniens de l’Iran est environs cent vingt mille personnes. A noter que, selon la loi de l’Iran, les minorités religieuses comme les arméniens, ont leurs députés en assemblé islamique et ainsi, ils participent aux décisions prises pour l’avenir du pays et aussi pour leur destin.

 

Les célébrités des arméniens de l’Iran 

Les arménien ont toujours joué un rôle important, pendant l’histoire de l’Iran, dans les différentes domaines artistique, scientifique, politique, économique et ingénierie. Ils avaient toujours une bonne relation avec d’autres ethnies et d’autres religions.

Parmi les arméniens de l’Iran, il y a beaucoup de personnes connues et réussies, que nous allons présenter quelques-uns :

  • La musique : Rouben Gregorian, fondateur de l’orchestre symphonique de Téhéran, et Santik Aghababian, la chanteuse d’opéra, et la première femme chanteuse iranienne.

 

  • La Photographie : Vahan Terpanchian, le fondateur du premier laboratoire de photo colorée en Iran

 

  • L’architecture : Nectar Papazian, parmi les premières femmes architectes de l’Iran

 

  • La peinture : Sumbat Der Kiureghian, l’un des fondateurs de l’aquarelle en Iran

 

  • Le cinéma et le théâtre : Madame Siranouche, la première actrice du cinéma iranien, Ovanes Ohanian, le premier réalisateur du cinéma de l’Iran, et Alex Aghababian, le fondateur du doublage des films étrangers en Iran.

 

  • La science : Arsène Minasian, le bienfaiteur et fondateur de première pharmacie 24h de l’Iran. Alinouche Tarian, la mère de l’astrologie et la femme de physique astrale de l’Iran et Karou Lucas, père de la robotique de l’Iran.

Les cathédrales arméniennes :

L’Iran et les iraniens ont joué un rôle important dans le christianisme pendant différentes périodes historiques ; Des trois hommes sages qui ont évangélisé la naissance de Christ aux empires parthes, qui ont mis les chrétiens de Rome de l’est à l’abri. Après l’islam aussi, les musulmans et les chrétiens de l’Iran avaient une très bonne relation réciproque. C’est pour cette raison que toutes les branches de christianisme ont leurs propres églises en Iran profitent des droits légaux. Les arméniens de l’Iran, comme la plus grande communauté des chrétiens de l’Iran, ont leurs églises et leur conseil du califat.

Le conseil du califat des arméniens, s’occupe de la vie culturelle et sociale des arméniens, diriger les écoles, les cimetières, et surtout les églises.

Les arméniens de l’Iran ont plusieurs églises dans le pays, et chacun retourne à sa propre époque. Ses cathédrales se divisent en trois catégories selon la date de leur construction :

  1. Les cathédrales du moyen âge : ces cathédrales sont placées en Azerbaïdjan et les plus célèbres entre eux sont l’église de Saint Nandous à Makou et Saint Stepanous à Aras de Djolfa.

 

  1. Les cathédrales de l’époque Safavides : ces cathédrales sont placées à Ispahan, (dont le plus important c’est la cathédrale Vank), Chiraz, Bouchehr, ChaharMahal, Arak et Kharanaq.

 

  1. Les cathédrales de 19eme et 20eme siècle : au 19eme siècle, se sont dispersés en Iran. Alors ils y ont construit leurs cathédrales.

 

Leave a Reply

© 2018 Marcopolo Iran Touring Co. All Rights Reserved